• Valérie Gillet

PNL (pas les rappeurs, silly)


Cette année, dans la continuité de ma formation de coache, j'ai décidé de m'initier à la programmation neurolinguistique, alias la PNL.


S'il est toujours compliqué de continuer à se former lorsqu'on est une mompreneuse solo indépendante noyée sous les responsabilités, en particulier dans un contexte de grande incertitude financière et une période professionnelle où le qualificatif débordée prend tout son sens, je pense que l'ajout de cordes à son arc est toujours une excellente idée.


Il peut s'agir d'un séminaire en ligne, d'une nouvelle langue activée pour les linguistes, d'un atelier d'écriture inclusive ou d'une formation LinkedIn. Cela peut également consister à se former dans un domaine qui n'a pas grand chose à voir avec son activité principale, comme le yoga, la couture, la menuiserie ou le crochet.


L'important, c'est de s'enrichir (au sens figuré et, qui sait, peut-être un peu aussi au sens propre si l'avenir nous sourit).


On vit une époque compliquée, où il est facile de se replier sur soi-même, ses acquis, son expérience et ses convictions sur le travail et le monde.


Il est encore plus facile de s'ériger en expert.e ou censeur.e dans un domaine que l'on ne pratique plus jamais ou auquel on ne connaît rien.


Dans ma vie professionnelle et privée, je suis de plus en plus souvent confrontée à des gens qui pensent savoir alors qu'iels ne savent pas et qui tirent des conclusions toutes faites sur le monde, autrui et des questions qu'iels pensent maîtriser alors que ce n'est absolument pas le cas.


Personnellement, j'ai toujours préféré essayer de faire plutôt que dire comment faire.


Dans cette optique, la programmation neurolinguistique peut s'appliquer à tous les domaines de la vie.


Pourquoi ?


Parce qu'envisager le monde que selon son propre prisme uniquement, c'est un bât qui blesse chez un peu tout le monde, y compris yours truly.


"Entrer en relation, savoir entamer une collaboration, être attentif aux pièges des malentendus, envisager sereinement des situations stressantes, voici quelques exemples qui peuvent surgir lors d'un premier tour de vue du modèle en nous invitant à parcourir d’autres pistes dans la connaissance de soi et des autres."


Quelle belle manière d'entamer cette année scolaire qui, je l'espère me rapprochera un peu plus de l'éclectisme professionnel et personnel auquel j'ai toujours aspiré.

21 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout