• Valérie Gillet

J’ai testé pour vous : les mésaventures d’une technosceptique dans le monde (un peu trop) moderne

Mis à jour : 13 mai 2020

Même une technosceptique telle que moi doit se rendre à l’évidence : en gestion et en traduction comme dans la vie quotidienne, les nouvelles technologies peuvent s’avérer très utiles, pour peu qu’elles soient utilisées de manière raisonnée et raisonnable


Séquence confession : Bien qu’éternelle « dégageuse de solutions », les nouvelles technologies ne sont pas mon point fort. Je ne suis ni de ces chef.fe.s de projets dont le portable est le prolongement de la main, ni de ces traducteur.rice.s qui maîtrisent mieux les CAT Tools que leurs développeurs.


Pour être tout à fait honnête, j’adopte toujours les solutions technologiques avec un (ou deux, ou trois, ou quinze) temps de retard.


Ou jamais.


Bien plus, je suis une éternelle adepte du calepin et du crayon pour prendre des notes, préparer mes innombrables « to do lists », griffonner mes idées ou consigner les corrections à apporter à mes traductions.


Ce n’est pas forcément une qualité, mais pas nécessairement un défaut. Mon affection parfois nostalgique pour la gestion à l’ancienne me confère une candeur rafraîchissante et pragmatique face à la multitude d’outils soi-disant « indispensables » dont bon nombre de mes collègues passent le plus clair de leur temps à faire l’apologie, jusqu’à en devenir les esclaves.


Dans la section « J'ai testé pour vous » du blog de Tip of the Tongue, divers outils d’aide aux métiers rédactionnels vous seront présentés « comme si vous aviez six ans » : en laissant de côté le jargon pompeux, les hérissants raccourcis de « ceux qui savent » et les partis pris peu objectifs de la génération « tech buff ».


Chez Tip of the Tongue, on n’a plus 20 ans. Ni 25. Ni même 30. En fait, on a la petite quarantaine et c’est ça qui nous permet de faire un pas de côté bien utile face au tout virtuel, à la systématisation à outrance et à l’idée selon laquelle une application peut forcément résoudre le moindre problème du quotidien professionnel et privé.


Ne vous méprenez pas sur mes intentions : l’utilité de la technologie peut s’avérer miraculeuse, mais parfois (voire souvent) le mieux est l’ennemi du bien.


Alors, si vous êtes davantage adeptes des opinions pragmatiques à contre-courant que de la promotion-copinage sponsorisée, abonnez-vous au blog de Tip of the Tongue !

15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout